Création d'entreprise

Vous rêvez de vous mettre à votre compte et de créer votre entreprise ?

Berlin est la capitale allemande pour la création de start-ups. Je vous accompagne tout au long du processus de création, de la première idée jusqu’à l’enregistrement de votre société.

Conseil juridique pour la création d’entreprise

Quelle forme juridique choisir ? Faut-il créer une société ou se mettre à son compte ? Quelles sont les démarches légales à accomplir ? Quels sont les risques en cas d’échec ? Voilà quelques-unes des questions que se pose tout créateur d’entreprise.

J’accompagne votre démarche de création d’entreprise pour tous les aspects juridiques : du choix de la forme légale au rendez-vous chez le notaire, en passant par la rédaction des statuts de votre société et les différentes démarches administratives.

Vous pouvez ainsi vous concentrer sur l’essentiel : la réalisation de votre projet !

Honoraires transparents : conseil création d’entreprise à partir de 500 €

Comment ça se passe ?

Consultation gratuite

Vous pouvez déterminer rapidement et sans engagement si vous voulez faire appel à mes services.

Préparation

Après l’attribution du dossier, nous mettons en place ensemble la stratégie individuelle pour votre affaire. J’examine vos documents et je prépare les démarches à effectuer.

Action

Dès que tous les éléments sont prêts, j’implémente la stratégie sans perdre de temps.

FAQs

La responsabilité des associés est limitée avec une GmbH comme avec une UG. La UG est une forme simplifiée de GmbH, avec un capital social minimal de 1 € (au lieu de 25 000 €). Les associés sont néanmoins obligés de thésauriser un quart des bénéfices réalisés chaque année, jusqu’à ce que le capital de 25 000 € soit atteint. Après quoi, la UG se transforme en GmbH.

Même si en théorie un capital social de 1 € est suffisant, il est recommandé en pratique que le capital social couvre au moins les premières dépenses de la société. Dans le cas contraire, la société serait obligée de déposer le bilan dès le début de son activité.

On procède souvent à la création dite « en cascade » de deux sociétés : une société active et une société holding. Les associés détiennent les parts de la holding, qui détient elle-même les parts sociales de la société active. Un tel montage peut présenter des avantages fiscaux et doit être examiné au cas par cas.